Nanja Monja, T.1

Shizuka Ito

Taro est un orphelin vivant seul dans le paisible village de Hananoki. Cet adolescent, passionné d’astronomie, fut recueilli bébé au pied d’un grand arbre consacré : le Nanja Monja. Une nuit, alors qu’il observe les étoiles, il aperçoit une jeune fille en dégringoler. Accourant au secours de l’accidentée, Taro ne trouve que des vêtements au pied du gigantesque végétal. Plus tard dans la nuit, un agent de police vient à son domicile avec la photo de la jeune fille qui semble être recherchée. A nouveau seul, Taro remarque d’étranges traces de pas dans sa cuisine. Il découvre rapidement la jeune fille cachée dans un pot, réduite à la taille d’une souris ! Pour les deux adolescents commence alors une aventure rocambolesque qui leur permettra de percer les secrets du majestueux Nanja Monja. Shizuka Ito retranscrit admirablement l’ambiance bienveillante mais sans chaleur humaine d’un village coupé du monde. L’utilisation d’éléments fantastiques s’immisce à merveille dans le quotidien tranquille des habitants. Doté d’un trait tout en douceur, l’auteur esquisse une galerie de personnages pittoresques et attachants. Première série traduite du mangaka, l’histoire de Nanja Monja rappelle celle des Chapardeurs de Mary Norton, adaptée actuellement au cinéma par les studios Ghibli sous le titre Arrietty. Cependant, les deux œuvres ne partagent que leur influence initiale et chacune s’attache à raconter une histoire bien distincte. Voici donc le premier des six tomes d’une série accessible à tout type de lecteur avide de fable bucolique et de mystères.

Pierre Pulliat

 

Nouvelle collection : L’univers de Nanja Monja n’est pas sans rappeler l’œuvre de Timothée de Fombelle, Tobie Lolness, publiée aux Éditions Gallimard Jeunesse en 2006.

Lire dans la version pdf de la revue

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com