Nos étoiles contraires

John Green

Hazel, 16 ans, atteinte d’un cancer, sait sa guérison improbable et se résigne à mourir avant ses parents. Lors d’une réunion d’un groupe de soutien pour jeunes cancéreux, elle rencontre Augustus, amputé d’une jambe. Ses beaux cheveux acajou et son humour ravageur font chavirer la jeune fille. L’attirance entre eux est immédiate, même s’il est difficile de s’engager dans une histoire d’amour quand le temps est compté. Hazel et Gus se lancent pourtant dans un projet un peu fou : partir tous les deux à Amsterdam pour rencontrer Peter Van Houten, l’auteur du livre préféré de l’adolescente. Ce roman, qu’elle connaît presque par cœur, parle d’une jeune fille très malade et se termine brutalement au beau milieu d’une phrase. Hazel veut à tout prix connaître la destinée des personnages qu’elle compte bien la demander au romancier. Mais rien ne se déroule comme prévu… Les romans mettant en scène des enfants ou adolescents gravement malades sont devenus un genre à part entière de la littérature jeunesse. Mais John Green le renouvelle complètement en réussissant l’exploit d’être à la fois drôle, tonique, cruel et émouvant, sans aucune sensiblerie. Les personnages, très nuancés et profondément attachants, ne s’apitoient jamais sur eux-mêmes : « si vos proches vous voient pleurer, ils vont avoir mal et vous ne serez jamais rien d’autre que de la tristesse dans leur vie », explique Hazel. L’écriture est superbe : difficile d’oublier le dîner des deux amoureux au bord des canaux d’Amsterdam, couverts de milliers de graines d’orme semblables à des pétales de rose… Un roman très fort dont on se souvient longtemps et qui plaira aux garçons comme aux filles.

Soizik Jouin

 

Réseau de lecture : Les autres œuvres de John Green sont à découvrir ou à redécouvrir, en particulier son premier roman Qui es-tu Alaska ? (Gallimard Jeunesse, 2007 ; voir Lecture Jeune n° 125) et Will & Will (Gallimard Jeunesse, 2011). Parmi les ouvrages récents sur le même thème, citons La fille qui ne croyait pas aux miracles de Wendy Wunder (Hachette Jeunesse, 2012 ; voir Lecture Jeune n° 144), lui aussi très original.

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com