Nous sommes l’étincelle

Vincent Villeminot

En 2025, Antigone, Xavier, Paul, Jay et La Houle sont les moteurs d’un soulèvement révolutionnaire. Ces jeunes rêvent d’une vie autonome, sans chef, proche de la nature et en auto-suffisance. En 2061, il ne reste de cet idéal que quelques irréductibles qui vivent illégalement dans la forêt. Parmi eux sont nés Dan, Montana et Judith. En harmonie avec leur milieu, les trois enfants pêchent et chassent, libres. Mais des dangers rôdent. Les loups, d’abord, qui ont tué un de leurs frères. Et surtout, des braconniers avides de sang qui les enlèvent dès l’ouverture du roman.

Vincent Villeminot dit de ce texte que c’est un « roman monstre ». Il s’agit en effet d’un récit aux multiples visages. À la fois contemplatif et plein de suspense, il est finement construit entre passé, présent et futur. Les différents personnages ont tous une épaisseur psychologique très intéressante. D’une actualité criante, le roman pose des questions universelles sur notre rapport à la société, à la nature et au monde. Politique, écologie, sociologie, rapports de force, rôle de la littérature, place des médias, spiritualité : de très nombreuses de réflexions sont portées par cette fiction haletante. Un tour de maitre.

Pauline Wabant

Les époques enchâssées rendent la lecture parfois complexe, sans pour autant perdre en tension narrative. Le récit reste moins compliqué à lire que Réseaux, du même auteur. La narration, par ses longues phrases et descriptions, installe le lecteur dans une ambiance de paysages forestiers dont le silence semble imprégner le texte. Vincent Villeminot signe comme à son habitude un roman engagé et passionnant.

Marilyne Duval

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com