Sommaire Parcours de lecteurs

LECTURE JEUNE 116 | DÉCEMBRE 2005

J'ai même rencontré des lecteurs heureux&#160! par Michèle Petit, anthropologue au laboratoire LADYSS (Dynamiques sociales et recomposition des espaces) CNRS/Paris 1
L’anthropologue Michelle Petit nous invite à voyager dans les pays du Sud à la rencontre de lecteurs heureux quand rien ne les prédisposait à le devenir. Excepté les médiateurs, parents, professionnels, qui surent leur transmettre, en Espagne la musicalité des mots, à Buenos Aires leur saveur, dans la forêt tropicale la découverte d’un refuge qui mène vers l’Autre. Michelle Petit tente d’expliquer comment se construit ce rapport heureux à la lecture, comment jouer avec les mots qui se goûtent, se respirent, se chantent, s’empruntent, voir se volent… pour conclure avec précaution sur une définition de ce lecteur heureux qui découvre au fil de ses expériences « en soi la place pour l’Autre ».
Parcours de lecteurs à l'école par Serge Goffard, agrégé de Lettres modernes, docteur en sémiotique littéraire, rédacteur en chef de la revue ARGOS et formateur en IUFM
Serge Goffard présente six expériences atypiques de lecture menées en milieu scolaire, ou comment transmettre le plaisir de lire dans un « lieu de l’obligation ». Certaines s’avèrent positives, comme celle vécue par un élève de sixième considéré comme non lecteur, mais qui se révèle on ne peut plus efficace lorsqu’on lui demande de réaliser une maquette d’après des plans complexes, celle des élèves d’une première scientifique qui découvrent, en explorant le sujet des extraterrestres, l’altérité… D’autres aboutissent sur un échec lorsque le débat est inexistant, comme le témoigne l’expérience d’une « beurette » de première littéraire qui se voit refuser catégoriquement l’utilisation d’une ressource documentaire provenant d’un site islamiste. Autant de leçons pour faire de la lecture en milieu scolaire un outil de l’intégration, et non, comme elle peut parfois l’être, de la ghettoïsation.
La leçon d'Harry Potter par Benoît Virole, psychanalyste, docteur en psychopathologie, docteur en linguistique
Benoît Virole analyse les raisons du succès de l’oeuvre de J.K. Rowling et tente d’expliquer son impact sur les lecteurs. La légende d’Harry Potter offre une histoire écrite dans un style clair, concis et dynamique qui aborde un mythe initiatique dans un univers des possibles matérialisé par la magie : une symbiose dans laquelle les lecteurs peuvent se reconnaître. Malgré tout, il regrette l’impact que l’adaptation cinématographique peut avoir sur le texte écrit : l’expérience intime de la lecture se teinte d’images standardisées, imposées par une logique marchande. Article complet ici
Les réseaux de lecture des adolescents par Nicole Robine, docteur en lettres et sciences humaines et psychologue pour enfants et adolescents
Comment les adolescents deviennent-ils lecteurs ? C’est avant tout, et ce d’autant plus avec l’essor des nouvelles technologies, une question de réseau. Nicole Robine distingue deux types de réseaux différents, tous deux ancrés dans l’héritage personnel du futur lecteur. Le réseau institutionnel, parce qu’il répond à des impératifs didactiques, forme des lecteurs efficaces et anonymes. Mais, pour vivre des expériences personnelles, l’adolescent se tourne également vers des réseaux informels qu’il reconnaît comme ses pairs et qui se positionnent, loin, si possible, de toute culture légitime. L’adolescent d’aujourd’hui devient donc lecteur au contact de ces différents réseaux, et construit, au gré de ses relations, sa propre identité culturelle.
Parcours en section jeunesse par Martine Burgos, sociologue, membre de l'équipe Fonctions Imaginaires et Sociales des Arts et de la Littérature à l'Ecole des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS)
S’appuyant sur une enquête qu’elle et Christophe Evans (Études et Recherches – BPI) réalisent en partenariat avec les médiathèques en réseau du SAN de Saint-Quentin en Yvelines, Martine Burgos interroge le parcours des jeunes lecteurs en section jeunesse. Quels usages font-ils de cette « terre de parcours » ? Quels dispositifs mettre en place pour les y guider? Comment interpréter les expérimentations dont ils s’arrangent ? Bref, comment donner à cet espace le parfum de nos lectures enfantines…

Pour aller plus loin


This is a text block. Click the edit button to change this text..

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com