Pobby et Dingan

Ben Rice

Dans un coin perdu d’Australie, pendant que son père cherche désespérément au fond d’une mine les opales qui feront la fortune de la famille, Kellyanne passe son temps avec Pobby et Dingan. Ce qui a le don d’irriter son frère Ashmol. Tout simplement parce que seule Kellyanne peut les voir. Jusqu’au jour où ils disparaissent aux yeux de la fillette, qui tombe alors malade. Réels ou imaginaires, Ashmol va tout faire pour les retrouver et sauver Kellyanne. Pobby et Dingan plonge le lecteur dans une perpétuelle indécision. Kellyanne est-elle folle ou Ashmol trop cartésien ? Peu importe, chacun pourra choisir selon sa sensibilité. L’important est dans le voyage intérieur qu’accomplira Ashmol pour tenter de sauver sa petite sœur. Il n’hésitera pas à se lancer à corps perdu dans la quête des deux êtres auxquels il ne croit pas. Il se battra pour l’honneur de son père accusé, à tort, de vol. Petit à petit, partant d’une croyance qui n’était pas la sienne, Ashmol redonnera sens à la vie d’une communauté dont les espoirs ne résidaient plus que dans la découverte de quelques pierres de valeur. Ben Rice livre ici le récit d’un amour qui permettra au jeune garçon de prendre sa vie en main. Par une écriture poétique, une étonnante maîtrise de la narration, il fait croire à l’impossible. Il donne à voir les beautés et les lâchetés les plus enfouies en chaque être humain, tente de saisir la mesure entre l’important et le dérisoire. C’est là que réside la vraie valeur du livre, dans ce qui ne peut se dire, dans ce qui ne s’explique pas.

Tony Di Mascio Lire dans la version pdf de la revue

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com