Que deviennent les enfants quand la nuit tombe ?

Jean-Paul Nozière

Bertille, 16 ans, vit à Sponge avec Arthur, son père détective, et Mélinda, sa mère institutrice. La vieille maison qu’ils ont achetée nécessite de nombreux travaux. Le jour où Bertille aide son père, elle découvre un cadavre qui, d’après la police, s’y trouve depuis plusieurs années. Bertille et son père vont alors mener leur enquête. Parallèlement, le récit alterne avec l’histoire de deux garnements, Ylisse et Anélie, qui préfèrent passer du temps ensemble plutôt que d’aller à l’école et de rester chez eux où le climat est délétère. Le point commun de ces deux intrigues n’apparaîtra que dans les dernières pages du roman. On retrouve dans Que deviennent les enfants quand la nuit tombe ? les thèmes de prédilection de Jean-Paul Nozière : roman policier dans une atmosphère de campagne, il évoque en filigrane un sujet de société. L’alternance des deux récits augmente la tension et suscite l’intérêt du lecteur qui s’attache aux personnages. Doué pour évoquer les zones rurales françaises sans jamais renvoyer d’images stéréotypées, l’auteur se bat souvent dans ses livres contre les clichés et les idées reçues. Ce roman en est l’illustration, notamment grâce à des personnages qui ne sont pas aussi méchants et inhumains qu’on peut le penser au départ. Nozière rend ses personnages les plus positifs possible afin de montrer au lecteur qu’il existe encore des sentiments humains malgré les travers de la société.

Marilyne Duval 

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com