Silver Spoon T.1

Hiromu Arakawa

Yûgo Hachiken a choisi d’étudier au lycée agricole Ohezo non pas par vocation mais plutôt pour échapper à la pression scolaire et familiale. La majorité de ses camarades, issue du milieu agricole, se destine à reprendre l’exploitation parentale. Yûgo, citadin sans rêve d’avenir, s’adapte difficilement à la réalité du monde rural et au rythme infernal imposé par le lycée (réveil à 5h00 du matin, cours d’éducation physique épuisants, corvées ingrates et pénibles…). Ce manga arrive en France fort d’un grand succès public et critique puisqu’il a reçu le prix Manga Taishô 2012 décerné par les libraires japonais. Bientôt adapté en dessin animé, c’est un ouvrage très drôle, à l’humour bon enfant. Le sujet de la tranche de vie lycéenne, assez classique, est traité avec beaucoup d’originalité amenée par le cadre rural. L’intérêt du manga réside essentiellement dans les personnages attachants et dans leurs interactions. Les graphismes simples et expressifs, presque caricaturaux, sont dans le même style que Fullmetal Alchemist (Kurokawa), du même auteur. Si les personnages sont croqués en quelques traits épurés, les animaux eux, sont dessinés avec beaucoup de finesse. Le réalisme de ce manga est sûrement dû au passé de Hiromu Arakawa qui a travaillé dans une ferme à Hokkaido pendant 7 ans avant de devenir mangaka. Livre de fonds, ce manga est à lire pour passer un bon moment de détente.

Marylène Guarino

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com