Soliman Le Pacifique : Journal d’un enfant dans l’Intifada

Véronique Massenot

Soliman commence à écrire son journal un 16 avril, date anniversaire de la mort de son grand frère, tué par un soldat israélien. Soliman confie ses angoisses, son chagrin et son quotidien difficile dans les « Territoires ». Avec son ami Samy, Il découvre Jérusalem et l’ancienne maison de sa grand mère, d’avant 1948, comme sur la photo qu’il garde chez lui. Hélas la deuxième Intifada éclate et reviennent le couvre-feu, les barrages et les chars. Fidèle à la promesse qu’il a faite à sa grand mère, il n’ira pas combattre avec des pierres. Il décide de ne pas écrire seulement pour lui mais aussi pour les autres, pour témoigner. Ce roman, sous forme de témoignage à la première personne, évoque avec émotion et réalisme les difficultés quotidiennes d’un jeune palestinien des « Territoires » et exprime l’importance et le pouvoir de l’écriture. Les lecteurs dès 13 ans liront ce bon livre avec facilité et grand intérêt. (À mettre en parallèle avec Samir et Jonathan pour lecteurs dès la 6ème.)

Agnès Donon

Lire dans la version pdf de la revue

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com