Starfell, T.1

Dominique Valente

Violette a un pouvoir magique jugé ridicule par sa puissante famille. Pourtant, la voilà embarquée dans une grande aventure impliquant une sorcière, un dragon, un troll, un fils caché qui hait son père, et la journée de mardi qui disparaît. Dans cet univers, la magie est menacée par un ordre religieux. Finalement, Violette réussira à sauver le monde, reconsidèrera sa famille et la valeur qu’elle lui accorde pour apprendre à s’apprécier elle-même. La narration prend le temps de s’attarder sur les détails importants du quotidien (le mardi qui disparaît est important aux yeux de tous, pour une raison ou une autre) et sur les différences de chaque personnage. Comme Violette, plusieurs protagonistes sont dévalorisés et finissent par trouver leur place. Par ailleurs, la figure du méchant n’est pas stéréotypée bien que familière : il s’agit d’un garçon rejeté par un père qui a honte de leur lien de parenté et le cache pour garder le pouvoir politique. Plus généralement, les adultes sont montrés comme prompts au mensonge et à la cruauté pour protéger leur image. Un peu d’humour adoucit l’intrigue par le truchement d’un petit monstre arrogant qui suit Violette, associé à un chat qui parle.

Cassandra Buigues

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com