The Boondocks, T.1 : Parce que je sais que tu ne lis pas le journal…

Aaron McGruber

Un grand-père noir quitte le ghetto de Chicago pour une jolie banlieue pavillonnaire blanche de l’Ouest américain ! Évidemment face au racisme de certains, les réflexions à la fois pleines de bon sens et de cynisme de Huey et Riley font mouche. Huey, le plus grand, possède une conscience politique très incisive. Il va jusqu’à arrêter les voitures pour vérifier que leurs occupants ne sont pas membres du Ku-Klux-Klan ou à imprimer un texte sur le travail des enfants lorsque son grand-père lui suggère de tondre la pelouse. Le racisme, la drogue et l’éducation sont des thèmes que McGruber aborde avec férocité. Cette BD faite de strips (bandes brèves) publiés chaque jour dans un journal s’ancre dans la vie quotidienne et dépeint avec humour et ironie la réalité sociale. On ne peut s’empêcher de penser à Calvin et Hobbes. Le dessin précis et d’apparence simple, reste toujours expressif et très vivant. La référence à des séries télévisées américaines ou des faits de culture uniquement américains, n’arrêteront pas les lecteurs français car des notes les expliquent. Une très bonne BD insolente et pleine d’humour qui n’oublie pas de faire réfléchir. Dès 14 ans.

Agnès Donon

Lire dans la version pdf de la revue

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com