Triangle amoureux (ou pas)

Marisa Kanter

Hallie, une blogueuse littéraire qui souhaite devenir attachée de presse, déménage chez son grand-père récemment veuf. Quelle était la probabilité de tomber sur Nash, son meilleur ami d’internet, lui aussi blogueur… et sans doute amoureux de l’avatar numérique d’Hallie ? Paniquée, celle-ci choisit de mentir et se montre de plus en plus désagréable. Elle est persuadée que leur amitié se terminera à l’instant où elle se révélera. Or, sa notoriété en tant que blogueuse ne cesse d’augmenter ; la voilà invitée à participer à une table ronde sur un salon du livre. L’activité de blogueurs des protagonistes donne lieu à de nombreuses discussions autour de la littérature, notamment young adult, des communautés de lecteurs et des manifestations liées au livre. L’autrice montre également l’envers du décor des blogs littéraires avec les scandales sur les réseaux sociaux, l’humeur changeante des communautés et la pression constante du nombre de vues. Outre les questions d’identité numérique sur les réseaux sociaux et des amitiés virtuelles, il est aussi question du deuil et des relations familiales, ce qui occasionne quelques scènes riches en émotions. La famille d’Hallie est par ailleurs très impliquée dans la communauté juive, ce qui apporte une certaine originalité au récit – l’autrice évite toutefois le prosélytisme. Si l’intrigue n’est pas particulièrement surprenante, le style fluide et l’enchaînement rapide des péripéties rendent le roman très prenant.

Oihana Olazcuaga-Garibal

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com