Village global

Damien Geffroy, David Lessault

La petite commune de Mazé a décidé d’accueillir une poignée de réfugiés dans l’ancienne chapelle réhabilitée. Mais cela ne se fait pas sans heurts ; très vite, les habitants se positionnent pour ou contre. Les « anti » créent le GRINC (Groupe de Résistance à l’Invasion de Nos Campagnes), pendant que les autres organisent l’accueil.

Si l’ensemble est confus par moments, cette bande dessinée sonne juste dans sa description des conditions d’accueil des migrants. Les personnages évoluent et deviennent sensibles au destin de ces hommes et de ces femmes qui n’étaient pour eux, jusque-là, que des intrus. Les auteurs en profitent pour rappeler que la migration des peuples ne date pas d’hier, et que les habitants d’un pays peuvent vite oublier ce que leurs propres ancêtres immigrés ont dû endurer. Si l’ouvrage se veut didactique, il fait aussi preuve d’humour. Le message est transmis au travers d’une histoire prenante et d’une esthétique proche du roman graphique, avec une déclinaison de bichromies adaptée au sujet.

Stéphanie Richard

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com