Voltaire amoureux T.1

Clément Oubrerie

En 1718, Voltaire connaît déjà, à 24 ans seulement, un incroyable succès avec sa tragédie Œdipe, aujourd’hui oubliée. Grâce à cette notoriété, il tente de pénétrer les salons et les cercles intellectuels et politiques. On suit ainsi avec passion les mésaventures d’un jeune écrivain plein d’ambition, à la fois romantique et amoureux inconstant, paradoxal et impertinent, qui veut être remarqué de la noblesse et du pouvoir qu’il critique. Clément Oubrerie donne une vision de Voltaire bien différente de celle véhiculée par les manuels scolaires, plus vivante et propre à attirer un jeune lectorat. Ses combats pour la tolérance et contre le fanatisme religieux sont mis en avant, et mettent en avant la modernité du siècle des Lumières par rapport à notre actualité. Des recherches approfondies ont été nécessaires à la rédaction de ce roman graphique, sans pour autant alourdir un récit rythmé. Tandis que le protagoniste est croqué sous la forme d’une caricature amusante, les vues du Paris de l’époque sont très fouillées. Graphisme, couleurs, représentation des costumes : l’ensemble fait attendre avec impatience les volumes suivants.

Cécile Robin

Qui aurait cru que la vie de Voltaire ferait l’objet d’une bande dessinée humoristique ? Ce premier opus très dynamique fait découvrir un jeune dramaturge passionné et rebelle. Le dessin laisse apparaître une multitude de traits noirs, fins et fragiles, qui donnent à cette biographie un caractère sensible.

Adèle Calzada

0 Commentaire