Winnie et la grande guerre

Mattick Lindsay, Greenhut Josh

Ce livre conte l’origine de Winnie l’ourson – non pas celui de Disney, mais bien celui de Milne, illustré par Shepard. Le grand-père canadien de l’auteur a participé à la guerre de 1914 en tant que vétérinaire. En chemin vers l’Angleterre, il achète à Winnipeg une petite ourse qui va devenir la mascotte de son régiment. Sur le point de partir sur le front, il fait adopter l’animal par le zoo de Londres… où elle deviendra la grande amie de Christopher Robin, dont le père créera le personnage de Winnie l’Ourson.

D’après cette histoire familiale authentique, un premier album illustré par Sophie Blackall avait reçu en 2015 la Médaille Caldecott. Cette novellisation présente une version romancée du récit, qui adopte le point de vue de l’ourse au fil de ses découvertes, tout en conservant le cadre d’une histoire contée par une mère à son très jeune fils. Les préadolescents devraient apprécier le succès exceptionnel du dressage de la jeune ourse et sa réelle capacité relationnelle. Plus qu’un animal, l’ourse Winnie devient une héroïne chargée de préserver, en son animalité, des valeurs d’entraide et de solidarité dans un monde d’où l’humanité se retirait.

Hélène Weis

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com