CFAAD18, Subdray (2)

Numook s’est réalisé au CFA Agricole de BOURGES avec les apprentis de CAPA 2ème année Métiers de l’Agriculture et Jardiniers Paysagistes (CAPA MA et JP). Ensembles, ils l’ont construit pendant une année et demie, et amené à son terme.

L’aventure numook a démarré en plusieurs étapes :

1ère étape : Au mois de septembre 2016, lors d’un colloque de l’ANLCI, à Lyon, au sujet de comment introduire le numérique pour un public en difficultés de lecture, Françoise Faussemagne, responsable de l’API et porteuse du projet a rencontré le partenaire principal Lecture Jeunesse et sa directrice Sonia de Leusse qui leur a expliqué le processus numook. Un projet innovant ! Créer un livre numérique. Françoise Faussemagne fut tout de suite conquise !

2ème étape : une fois rentrée au CFA, elle en a parlé avec l’équipe pédagogique, pour voir sa réaction qui lui a semblée enthousiaste d’emblée. Elle en a donc parlé avec le directeur Pascal Basset qui lui a donné carte blanche.

3ème étape : fin d’année 2016, contact avec Lecture Jeunesse pour la mise en place d’un tel projet qui ne leur semblait faisable que sur plus d’une année scolaire (alternance oblige). Françoise Faussemagne a été mise en relation avec Nikoleta Bouilloux-Lafont, chargée de mission numook. Divers échanges téléphoniques pour aussi s’imprégner de la charte qui régit Lecture Jeunesse.

4ème étape : mise en place des modalités, convention entre les partenaires, calendrier envisagé, rencontre avec Nikoleta qui s’est déplacée pour rencontrer l’équipe. Accords pris, avec engagements de part et d’autre.

Réflexions avec l’équipe encadrante, sur les thèmes possibles, avec la direction de l’EPL aussi : le fait qu’un ou une artiste en résidence allait venir sur le site en automne (projet mis en place par la Région sur un thème donné qui était celui du masque), les a motivés pour prendre part et coller au plus près avec l’ensemble de L’Etablissement et décider donc que leur thème serait aussi le masque.

5ème étape : mois de mars 2017, présentation du projet numook à nos CAPA qui étaient à l’époque en 1ère année : ils leur présentent en prenant un pari : celui de réussir : aujourd’hui, ils peuvent dire qu’ils ont réussi leur pari !

Les étapes se sont enchainées :

  • en mars: Présentation du projet, du thème choisi, des différents partenaires en plus de L.J. : l’équipe pédagogique, Laurence Girard, Véronique Gauthey, la bibliothèque du Subdray et à travers elle, les bibliothèques départementales, le documentaliste du CDI Anthony Beauchet et leur référente TIC de l’époque Anaïs. Mise en contact avec un 1er atelier sur les tablettes disponibles au CFA, en vue du travail sur le numérique, à propos du « masque »
  • en avril : les apprentis découvrent l’édition numérique, ils visionnent des livres numook déjà existants sur le site de Lecture Jeunesse
  • en mai: ils visitent la médiathèque de Bourges : belle découverte : un atelier est organisé sur place autour du thème du masque pour s’inspirer, s’imprégner : recherches sont faites en bénéficiant de toutes les ressources sur place (lecture de livres, de ressources papier et numériques, vidéos..)
  • en juin : retour sur les ressources trouvées (la médiathèque nous les a mises à disposition) et l’imagination bat son plein, en se servant, en ligne, des « nuages de mots » pour concevoir la trame et le format.

L’année scolaire 2017-2018 voit le jour en septembre, et le calendrier est établi en fonction de l’alternance des CAPA qui sont maintenant en 2nde année : numook est introduit dans l’emploi du temps, pour avoir un plan de travail, sachant que cette année scolaire, l’équipe pédagogique numook s’étoffe avec le formateur d’informatique Franck Loupil, la référente TIC Marie-Line GRIMA et un changement de documentaliste Julien Ivanes. D’autres membres de l’équipe pédagogique restant en alerte pour participer à l’élaboration (formateurs techniques et autres) et collaborer si besoin (ce qui a été le cas à plusieurs occasions).

Etape importante en septembre, remise en route et entrée dans le vif du sujet. Travail en binôme, les 2 classes de CAPA MA et JP confondues. Atelier d’oralité avec Aude Biren qui viendra 4 fois, aussi pour des ateliers d’écriture, pour les enregistrements plus tard. Aude, génialissime, formatrice, animatrice, qui a su mener les ateliers avec les apprentis. En septembre aussi, création par l’équipe en petit comité, du Padlet grâce à Canopé 18, outil informatique, en ligne : c’est une page qu’on peut alimenter au fil du temps des événements et des productions, etc. Outil présenté aussitôt aux apprentis pour leur faire toucher du doigt ce que numérique peut vouloir dire aussi.

Les alternances ont leur lot de création, de formations pour l’équipe aux techniques audio-visuelles avec Canopé 18 qui se déplacera pour un atelier vidéo et son avec les apprentis : travail avec les tablettes, tournages de petites séquences.

Fin du mois de décembre : l’histoire est écrite, les personnages existent, les chapitres prennent forme.

Les mois et les alternances se succèdent, les ateliers aussi, et on entre dès janvier dans la correction pour permettre les enregistrements.

Dès le mois de février, Canopé 18 leur fait découvrir Bookcreator : création de leur compte, insertion des chapitres déjà écrits, compte qui verra jusqu’à la fin, corrections, améliorations, grâce à la fois au travail de l’équipe pédagogique et des concertations avec les apprentis : idées, opinions, mises en commun nécessaires pour faire avancer le projet.

Au mois de février, mars également, création du masque, photos prises sur site, vidéos tout cela avec les tablettes, plus quelques recherches pour compléter notre documentation (sons, photos) : tout cela est fait par petits groupes qui ne sont pas toujours les mêmes. Les enregistrements s’enchainent, (on utilise un logiciel Audacity). Le titre est trouvé….

Les apprentis et l’équipe ont été très productifs : plus ils entraient dans le concret, plus ils sentaient l’engouement, l’envie du bienfait et l’attente du résultat.

Tout a été terminé en avril, le mois de mai leur a servi à réfléchir sur les restitutions, les affiches. Leur e-book est publié en epub ! et envoyé à Lecture Jeunesse.

Le mois de juin les a emmenés à Paris, pour la visite de la Bibliothèque Nationale de France, et un atelier autour de l’exposition des icônes de mai 68. La BNF qui leur a ouvert ses portes, ses coulisses et qui leur a permis de faire de belles découvertes, tant actuelles qu’historiques. Un atelier, l’après-midi, de fabrication de ciné-tracts, innovant et instructif.

Formidable journée qui, les hasards de la vie, s’est programmée, très en amont le 05/06, même date que la journée 100% adolescents : leur regret et une note « bémol » pour ne pas pouvoir être dans les 2 endroits en même temps.

N’oublions pas que la communication est très importante dans le déroulé de ce projet : avec Lecture Jeunesse à travers des échanges téléphoniques, et/ou des rencontres, très réguliers, les a soutenus, encouragé, insufflé des idées quand elles leurs manquaient, restait très présente et a suivi tout le processus. Ils ont par quelques billets mis en avant leurs avancées et aussi sur leur site.

Ils ont également communiqué à l’interne avec des articles dans « les Infos du Sollier », parution hebdomadaire sur le site de leur EPL.

Sans oublier toutes les réunions-rencontres de l’équipe « motrice tirant la charrue » multiples et variées.

Ils décident de mettre en lien notre livre « Le mystérieux CAPAMAJAP » sur les sites des bibliothèques avec lesquelles ils ont travaillé.

Article de Françoise FAUSSEMAGNE, responsable de l’API et porteuse du projet, mise en forme par LJ
 

This site is protected by wp-copyrightpro.com