La revue Lecture Jeune

La revue sur les cultures et les littératures des adolescents et des jeunes adultes

 
La revue Lecture Jeune, c’est : UN OUTIL CONCRET…
  • Des articles et des interviews pour connaître le point de vue d’autres professionnels de l’adolescence
  • Une soixantaine de chroniques de livres destinés aux préados, ados et jeunes adultes, pour se repérer parmi les tendances et les nombreuses publications
  • Des focus terrain pour découvrir des projets innovants
… POUR TOUTE PERSONNE EN LIEN AVEC DES ADOS…
  • Éditeurs
  • Attaché(e)s de presse
  • Auteurs
  • Bibliothécaires
  • Libraires…
… AFIN DE MIEUX CONNAÎTRE LES ADOLESCENTS
  • Plus de 40 ans d’expertise pour saisir les codes en constante évolution des adolescents
  • Dans chaque dossier thématique, Lecture Jeune croise les points de vue de psychologues, sociologues, chercheurs, acteurs de terrain et professionnels du livre pour être à jour sur les pratiques culturelles et littéraires des ados
CHAQUE TRIMESTRE : un dossier thématique, un dossier web, des interviews, plus de 120 critiques de livres.

48 € par an (soit 4 numéros) / vente au numéro 14 €

 

S’abonner pour 2018

LES 4 NUMÉROS 2018

n° 165 – Sciences et lecture. La grande équation

Réalités augmentée, virtuelle, homme augmenté, GPA, nucléaire, énergies renouvelables, voyages dans l’espace… Les jeunes s’intéressent-ils à ces sujets scientifiques ? De Jules Verne à Star Wars, des bandes dessinées aux chaînes YouTube de vulgarisation, quelles personnalités, quels auteurs, quelles sagas audiovisuelles forgent les imaginaires, ouvrent les curiosités ? Dans quelle mesure les sciences et les questions qu’elles soulèvent sont-elles des leviers pour la lecture ?

Acheter ce numéro

n° 166 – Mâles du siècle. La lecture au masculin

Tous les professionnels de la culture le constatent, les chiffres le confirment : les garçons lisent moins que les filles. Quelles sont les raisons de ce désamour masculin pour la lecture ? Se trouvent-elles dans le contenu même des textes, dans les modèles familiaux ou dans une certaine vision de la virilité ? Comment les garçons non-lecteurs se représentent-ils les livres et la lecture ? Et ceux qui lisent, qu’ont-ils à en dire ? Quels livres les attirent ?