ABONNEMENT 2021

A partir de janvier 2021, la revue Lecture Jeune vous propose une nouvelle formule d’abonnement :

Vous souhaitez vous (re)abonner pour 2021 ? Le bulletin de commande avec le détail des offres et des tarifs sera disponible en ligne à partir du 21 septembre.

La revue Lecture Jeune

La revue qui aide à comprendre les ados, leurs cultures, leurs lectures

 
La revue Lecture Jeune, c’est : UN OUTIL CONCRET…
  • Des articles et des interviews pour connaître le point de vue d’autres professionnels de l’adolescence
  • Plus de 120 chroniques de livres destinés aux préados, ados et jeunes adultes, pour se repérer parmi les tendances et les nombreuses publications
  • Des focus terrain pour découvrir des projets innovants
… POUR TOUTE PERSONNE EN LIEN AVEC DES ADOS…
  • Éditeurs
  • Attaché(e)s de presse
  • Auteurs
  • Bibliothécaires
  • Libraires
  • Parents
  • Grands-parents…
… AFIN DE MIEUX CONNAÎTRE LES ADOLESCENTS
  • Plus de 45 ans d’expertise pour saisir les codes en constante évolution des adolescents
  • Dans chaque dossier thématique, Lecture Jeune croise les points de vue de psychologues, sociologues, chercheurs, acteurs de terrain et professionnels du livre pour être à jour sur les pratiques culturelles et littéraires des ados
CHAQUE TRIMESTRE : un dossier thématique, un dossier web, des interviews, plus de 120 critiques de livres.

48 € par an (soit 4 numéros) / vente au numéro 14 €

 

S’abonner pour 2020

LES 4 NUMÉROS 2020

n° 173 – Renverser les inégalités

Les actes du colloque de l’Observatoire de la lecture des adolescents du 4 février 2020

Quels écarts, réels ou fantasmatiques, constate-t-on entre les pratiques culturelles et numériques des adolescents ? Quid de la lecture et de l’écriture ? En quoi et comment les territoires déterminent-ils des pratiques ? Quels autres facteurs ont-ils un impact sur les pratiques des jeunes : quelle incidence les inégalités sociales ont-elles ? Quels écarts ou similitudes malgré des contextes différents observe-t-on ? Comment utiliser ces données dans la conception de médiations en direction des jeunes ?

n° 174 – Les jeunes et le travail

Quand les jeunes pensent à leur travail futur, quels sont leurs rêves, leurs ambitions ? Dans les médias prédomine l’imaginaire d’une génération centrée sur le temps personnel, l’épanouissement et les valeurs. Dans la littérature pour adolescents, le travail est souvent dépeint comme une aliénation s’il est soumis à un contrat ou à un système hiérarchique, ou comme une libération s’il est choisi et proche de la nature. Mais la jeunesse, loin d’être uniforme, a en réalité diverses aspirations et contraintes. La précarité et la concurrence rendent difficile l’accès à l’emploi et l’entrepreneuriat reste surtout l’apanage de jeunes privilégiés. Dans ce cadre, l’apprentissage attire de plus en plus d’étudiants, qui y voient une intégration professionnelle accélérée. Même dans les voies techniques, cependant, les filières sont sélectives – une sélection qui s’opère notamment sur la maîtrise de la langue, écrite comme orale. La lecture et l’écriture deviennent alors des enjeux cruciaux pour trouver sa voie.

n° 175 – Expression orale / Libérer la parole des jeunes

Les concours d’éloquence ont la cote. Le nouveau baccalauréat introduit une forte dimension orale dans l’évaluation des élèves. Tous les jeunes n’ont cependant pas le même rapport au langage, encore moins au langage scolaire. Comment les accompagner pour que cette prise de parole, qui suscite de plus en plus d’attentes de la part des institutions, ne soit pas source ou révélatrice d’inégalités sociales ? Sur les réseaux sociaux, et plus largement sur internet, la parole est également omniprésente. Qu’elle soit spontanée ou mise en scène, elle est le signe d’un espace sur lequel une génération s’exprime. Quelles sont les modalités de cette parole, à quels codes correspond-elle ? Comment utiliser cette appétence pour l’écoute de la parole et pour la mise en voix afin de susciter l’envie de lire et d’écrire ? Parce que l’expression de soi est, plus qu’un critère d’évaluation, un besoin fondamental et un droit humain, il est essentiel de donner à tous les adolescents les moyens de faire entendre leur voix.

n° 176 – Questions de genres

This site is protected by wp-copyrightpro.com