Sommaire Les albums et les adolescents

LECTURE JEUNE 119 | SEPTEMBRE 2006

En Aquitaine, des &#171 Jeunes en librairies &#187 par Lise Chapuis, enseignante, responsable de formation à Médiaquitaine (Centre régional de formation aux carrières des bibliothèques)
Lise Chapuis nous présente une action mise en place dans la région Aquitaine dont l’objectif est de « créer, favoriser, renforcer le lien entre le jeune lecteur (ou futur lecteur) et la librairie indépendante ». Relayée par un réseau partenarial dense, rassemblant les différents acteurs du livre de la région, cette action rencontre depuis sa création en 2004 un réel succès et témoigne du dynamisme des professionnels aquitains. Cet article, riche d’informations, nous offre les clés d’un projet réussi.
Une création en prise avec son époque par Sophie Van der Linden, directrice de l'Institut international Charles Perrault; formatrice-conférencière en littérature de jeunesse
La raison veut qu’en grandissant on quitte l’album et ses images enfantines pour entrer dans la « vraie » littérature où l’illustration n’a guère sa place. Sophie Van der Linden nous montre au contraire qu’il n’y a pas d’âge pour apprécier un album, que certains s’adressent, notamment par les thèmes abordés, spécifiquement au lectorat adolescent. L’album offre un rapport à la lecture singulier et la rencontre du texte et de l’image s’inscrit de façon signifiante dans la culture actuelle.
Points de vue d'éditeurs par Gaëlle Glin, rédactrice en chef de la revue Lecture Jeune
Lecture Jeune rencontre des éditeurs pour tenter de comprendre leur démarche éditoriale autour des albums pour les plus grands. Les éditions Sarbacane, Thierry Magnier, Actes sud junior, Seuil Jeunesse, Panama et Le Rouergue s’accordent sur un point : la qualité d’un ouvrage prime sur sa destination, la question du lectorat adolescent ne se posant pas comme une évidence. Pour autant, les adolescents ne vont pas naturellement vers les albums qu’ils assimilent facilement au monde de l’enfance. Une médiation, qui ne peut être portée que par les éditeurs, est donc nécessaire si l’on souhaite les y sensibiliser.
Livres d'images et construction de soi par Serge Tisseron, psychiatre, psychanalyste, docteur en psychologie et directeur de recherches à l'université Paris X
Dans cet entretien, Serge Tisseron analyse le rapport des adolescents à l’image, et montre pourquoi il est difficile de les sensibiliser à la lecture d’albums
Béatrice Poncelet: un univers à la portée des adolescents par Nicole Wells, professeur de Lettres à l'IUFM de Créteil, centre de Bonneuil
Les albums de Béatrice Poncelet sont d’une rare singularité. Les références y sont nombreuses et rendent la lecture complexe. Les thèmes abordés sont d’inspiration philosophique : le vieillissement, l’identité, la conscience,… Peuvent-ils intéresser les adolescents? Nicole Wells donne ici quelques clés pour aborder l’univers de Béatrice Poncelet. Une médiation nécessaire à l’élucidation des nombreuses métaphores présentes dans son oeuvre.
Animations autour de l'album par Katia Veyan, responsable du secteur jeunesse à la médiathèque de Château Arnoux (Alpes de Haute Provence)
Katia Veyan témoigne d’animations mises en place au sein de la section jeunesse de Château Arnoux. En compagnie d’auteurs et d’illustrateurs, les adolescents ont pu appréhender différemment l’album à travers notamment le théâtre, le cirque, les arts plastiques… De ces expériences réussies, Katia Veyan nous livre quelques exemples.
Petite bibliothèque idéale par Hélène Sagnet, directrice de Lecture Jeunesse et de la rédaction de Lecture Jeune
Toggle content goes here, click the edit button.

Pour aller plus loin


    This is a text block. Click the edit button to change this text..

    0 Commentaire