Combien de pas jusqu’à la lune

Carole Trébor

Katherine Johnson naît en 1918 aux États-Unis. À cette époque, peu de portes sont ouvertes à une fillette noire. Pourtant, grâce à sa passion des mathématiques, Katherine franchira tous les obstacles, jusqu’à travailler pour la NASA et jouer un rôle déterminant dans les premiers pas de l’Homme sur la lune.

Cette biographie romancée s’inscrit complètement dans l’air du temps en choisissant une héroïne noire. L’autrice y traite à la fois les discriminations sexiste et raciste. Carole Trébor incarne son propos en montrant Katherine Johnson, jeune femme surdouée et passionnée, sous un angle très humain. Bien que long, le livre est facile à lire pour des adolescents car composé de chapitres courts, chronologiques et structurés par période. Le repérage dans l’histoire est donc très aisé. Documenté et très positif, le roman ne s’attarde pas sur les aspects les plus sombres de la ségrégation et préfère présenter une figure féminine noire inspirante. Il s’inscrit ainsi dans la lignée du film Les Figures de l’ombre (T. Melfi, 2016), qui mettait en scène les femmes ayant participé à la mission Apollo XI, dont Katherine Johnson.

Amélie Morice

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com