Jacob et Wilhelm Grimm : Il était une fois…

François Mathieu

Dans une Allemagne malmenée par les invasions napoléoniennes et prussiennes, Jacob (1785-1863) et Wilhelm (1786-1859) consacrent leur vie à une passion commune : la langue allemande. Wilhelm est spécialiste de poésie et de mythologie ; Jacob, de grammaire et de philologie (il est le père de la germanistique). Animés par un souffle scientifique et humaniste, comme d’Alembert et Diderot pourrait-on dire, ils souhaitent aider leur pays à relever la tête des humiliations vécues, en sauvegardant leur patrimoine culturel et linguistique. Ces travailleurs acharnés offrent à leurs compatriotes une somme étonnante de contes populaires, ainsi que les quatre premières lettres du colossal premier dictionnaire allemand… qui sera achevé en 1960 ! Six chapitres retracent les grandes périodes de leur existence. Un dossier de trente pages propose un choix de textes (discutables) sensés restituer l’esprit de leurs travaux. F. Mathieu – germaniste, traducteur, auteur jeunesse – a établi cette « unique biographie en français des frères Grimm » grâce à des sources variées : manuscrits, lettres et objets leur ayant appartenu, études allemandes. Il situe bien ces hommes dans leur époque, par des précisions historiques, politiques, littéraires. Le résultat est vivant, simple à aborder mais parfois desservi par une écriture maladroite, qui joue laborieusement avec les temporalités. À mettre en résonance avec la nouvelle édition en deux volumes des contes de Grimm, magnifiquement illustrée par Nikolaus Heidelbach, et avec le prochain film de Terry Gilliam, qui devrait mêler la vie des frères Grimm et leurs contes.

Isabelle Debouvère

Lire dans la version pdf de la revue

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com