Jeanne Lanvin

Sophie Guillou

Cette jeune maison d’édition bordelaise propose des livres exigeants, avec une grande richesse de vocabulaire, destinés principalement aux collégiens. Si certains connaissent déjà la série Les Lueurs de traverse d’Anne Samuel (deux tomes édités en 2014 et 2015), le titre consacré à Jeanne Lanvin est le premier d’une collection se focalisant sur l’histoire de la mode. L’ouvrage est structuré en trois parties : un récit, une biographie puis des illustrations reprenant les éléments caractéristiques du style Lanvin. Le récit initial adopte le point de vue de la fille de Jeanne, Marguerite, qui ne supporte plus d’être habillée comme une poupée par sa mère alors que les fillettes de son entourage, elles, envient ses toilettes raffinées. Il s’agit d’une fiction assez courte qui permet de découvrir le vocabulaire de la mode dont les termes sont définis de façon simple et explicite en note de bas de page. On ne s’attardera pas sur la biographie concise, au profit de l’abécédaire final : les illustrations d’Alice Dufay, inspirées par le style Lanvin, permettent au lecteur de visualiser les éléments qui ont fait la célébrité de la plus ancienne maison de couture française, fondée à la fin du XIXe siècle. Tout en couleur et en délicatesse, cette partie étend la portée de ce titre dont les plus jeunes comme les plus âgés apprécieront la lecture, ne serait-ce que pour découvrir ou redécouvrir le parcours de la couturière.

*Yaël Wilson*

0 Commentaire