John Blake

Philip Pullman

Serena manque de se noyer pendant une tempête. Elle est sauvée par John Blake, capitaine à bord du Mary Alice. Or, suite à un accident survenu lors d’une expérience scientifique dans les années 1920, ce voilier peut voyager dans le temps. Serena va aider l’équipage à échapper à un milliardaire qui cherche à percer les mystères du Mary Alice dans un but crapuleux.

Cette bande dessinée se lit comme on regarde un film d’action : entraîné par une intrigue à la James Bond, plongé dans l’atmosphère de diverses époques, le lecteur ne peut qu’adhérer à l’univers proposé. Le mélange des genres est réussi, mais Philip Pullman démontre surtout une fois de plus sa capacité à créer des personnages attachants. Serena et John sont en effet deux comparses d’aventure complémentaires, dont les dialogues à la fois profonds et drôles dévoilent une amitié touchante. Quant au dessin de Fordham, riche en couleurs, il s’adapte à l’action comme à la contemplation. Ses traits sont précis, simples, réalistes. L’illustrateur offre ainsi de magnifiques pages représentant l’océan immense sur lequel vogue le navire. Le duo Pullman-Fordham signe donc un livre qui fournira une bonne entrée dans la bande dessinée pour les lecteurs qui n’auraient pas l’habitude d’en lire.

Gwladys Choisnet

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com